Ferro-Lyon

Métros, trams, trains, funiculaires lyonnais…

  1. Page d'accueil
  2. Anciens tramways
  3. Le réseau urbain de l’OTL
  4. Le réseau de ligne en ligne

Ligne 21 (Pont Mouton – Champagne-au-Mont-d’Or)

Publié le 02-09-2010 à 20h14 (mis à jour le 22-08-2015 à 21h36.)

Ligne à voie métrique électrifiée déclarée d’utilité publique et concédée par l’État au département du Rhône par décret le 27 juin 1898. La concession a simultanément été rétrocédée à la Société anonyme du tramway d’Écully selon les termes de la convention signée entre le Conseil Général et la société le 21 décembre 1897 annexée au décret.

Ouverture le 11 août 1898 par la Société anonyme du tramway d’Écully.

Itinéraire : La ligne débute alors place du pont Mouton. Elle passe par le quai de Jaÿr, emprunte les rues de la Corderie, de Bourgogne, puis la route nationale 6 (aujourd’hui, RD 306 et avenue de Lanessan).

Longueur : 3,6 kilomètres.

Dépôt : Pont d’Écully.

Évolutions

  • 1er juillet 1899 : rachat de la STE par l’OTL. Ce rachat a été homologué par décret le 3 juin 1899. Attribution à la ligne de l’indice 21.
  • 1899-1900 : Le matériel roulant de la ligne est affecté au dépôt de la gare d’eau (Vaise).
  • 31 juillet 1904 : prolongement de Champagne-au-Mont-d’Or au centre de Limonest par la route nationale 6 (aujourd’hui RD 306), le chemin de grande communication n°13bis (aujourd’hui route du Puy d’Or) et la Grande Rue (aujourd’hui avenue Général de Gaulle). Le terminus est situé au niveau de la place de l’église. Ce prolongement a été déclaré d’utilité publique et concédé au Conseil Général du Rhône jusqu’au 9 juillet 1946 par décret le 12 juillet 1904. La concession a simultanément été rétrocédée à l’OTL selon les termes de la convention signée entre le Conseil Général et la société le 2 juillet 1904 annexée au décret.
  • 1908 : Fermeture du dépôt de la gare d’eau. Le matériel roulant de la ligne est affecté au nouveau dépôt du quai d’Arloing (Vaise).
  • 3 décembre 1931 : exploitation mixte tramway/autocars.
  • 30 juin 1932 : en semaine, remplacement des tramways entre Champagne-au-Mont-d’Or et Limonest par des autocars ayant leur terminus place Bellecour.
  • 19 septembre 1937 : suppression des tramways entre Champagne-au-Mont-d’Or et Limonest. Remplacement par des autobus.
  • 4 avril 1941 : suppression des tramways entre l’’arrêt Contrebandiers et Champagne-au-Mont-d’Or suite à un éboulement. Remplacement par des autobus.
  • 8 août 1941 : suppression complète des tramways. Remplacement par des autobus.